© E. Gorchakova

Palmiers & Conifères : espèces emblématiques de la Nouvelle-Calédonie

1. Palmier Clinosperma macrocarpa dans la Réserve du Mont Panié

93 individus sont désormais connus grâce aux prospections.

Une expérimentation a prouvé que les rats, espèces exotiques envahissantes, consomment bien les fruits du C. macrocarpa. Des piégeages ont également permis de déterminer un indice d'abondance des rats élevé dans la zone (31 contre 14-15 pour d’autres zones de la réserve) ainsi que leur type (3/4 de rats noirs et 1/4 de rats polynésiens).

Un livret d’accompagnement pour le sentier botanique de la cascade de Tao a été réalisé. Adressé au grand public, il a pour but de faire découvrir la richesse du patrimoine forestier du massif du Mont Panié. La sélection des espèces floristiques présentées dans le livret a été faite par une classe du collège de Hienghène. Les anciens des tribus de Hienghène ont ensuite recensé leurs savoirs et usages traditionnels et leurs noms communs. Un lien intergénérationnel a ainsi été établi au cours du projet.

2. Palmier Cyphophoenix nucele, dans la Province des Îles, à Lifou

Une étude nous confirme que cette espèce de palmier pourrait être cartographié à l’aide des données télédétection d’une précision inférieure à 50 cm.

Suite aux prospections, deux activités ont été proposées aux populations locales :

  • La création d'une pépinière de  50m², construite avec des matériaux adaptés au bord de mer et permettant de fournir un degré d’ensoleillement adapté pour le Cyphophoenix nucele. La pépinière participe à la conservation ex-situ du Cyphophoenix nucele ainsi qu'à la culture d’autres espèces d’intérêt pour la tribu.
  • La création d’un sentier botanique pour valoriser le patrimoine forestier de la tribu et notamment le «Nu Trehle».

En 2015, La mise en place d’un suivi phénologique participatif du “Nu Trehle” a été lancé permettant d’identifier une absence de production de graine lié à des conditions météorologiques défavorables et l’impact potentiel du rat. Les efforts sont à poursuivre en 2016.

3. Inventaire de papillons de Lifou entre novembre 2013 et octobre 2014

41 sites ont été prospectés, et plus de 400 kilomètres de pistes et de sentiers ont été parcourus par trois entomologistes de la Société Entomologique de Nouvelle-Calédonie pour faire l'inventaire des rhopalocères (papillons diurnes) et hétérocères (papillons nocturnes), .

  • 42 espèces de rhopalocères et 107 espèces d’hétérocères ont été répertoriées.
  • Quatre espèces inféodés aux îles Loyauté ont été identifiées.
  • Une première liste de plantes hôte des papillons des Loyauté.
  • Un panneau de sensibilisation pour présenter au grand public les papillons et leurs rôles dans l’écosystème a été élaboré.

4. Projet de terrain Callitris sulcata dans la Province Sud, au sein de la commune de Thio

  • Cartographie des densité de populations dans la zone de la Dumbéa, une étude génétique pour déterminer la présence de sous-populations à Tontouta, Dumbéa et Comboui ainsi que la datation sur 6 coupes de troncs (étude dendrologique) ménés par l’IAC (Institut Agronomique Néo-Calédonnien).
  • Mise en place de trois pépinières au sein des tribus de Port Bouquet, Saint Jean Baptiste et Petit Borendy.
  • Formation de trois binômes à la culture en pépinière de plants forestiers.
  • Un panneau effectuant un bilan des travaux effectués à ce jour.

5. Autres actions transversales

  • Participation au travail d’actualisation des statuts conduit par la Red List Authority-UICN pour l'inscription de la flore menacée de Nouvelle Calédonie sur la liste rouge.
  • Organisation d’évènements pour la promotion du Cyphophoenix nucele avec notamment deux évènements de plantation hors des sites d’action.
  • Communications sur le projet : un article publié dans le journal Le courrier de la Nature en juillet 2014 pour présenter les actions terrain du programme de Noé en Nouvelle-Calédonie ; un article dans le Nouvelles Calédoniennes de septembre et une Présentation de l’inventaire des papillons mené en partenariat avec la SENC et de l’action en faveur du « Nu Trehle » en octobre 2014 .